Hommages à Samuel Paty par le dessin

La Liberté dExpression 2  La Liberté dExpression 3  La Liberté dExpression 5  La Liberté dExpression 6

La Liberté dExpression 7  La Liberté dExpression 8

La Liberté dExpression 4

BOURSES DE LYCÉE 2020/21

Informations concernant les bourses de lycée pour l'année scolaire 2020 - 2021
A lire attentivement

Coronavirus COVID-19 FAQ

Vous trouverez en lien la foire aux questions éditée par le ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports

Bonne lecture

Livret des familles - recommandations sanitaires - Covid-19

Pensez à récupérer le livret COVID-19 édité par le ministère de l'éducation nationale de la jeunesse et des sports

SVT1

Jeudi 26 Novembre, Romane Idoux, jeune chercheuse à l’Institut NeuroMyoGène de Lyon a réalisé 3 interventions auprès des élèves de 1ère spécialité SVT du lycée. 

Elle a rappelé les connaissances liées au fonctionnement des cellules et à leur information génétique. Elle a défini ce qu’était une maladie génétique et expliqué les espoirs extraordinaires que représentaient la thérapie génique et la thérapie cellulaire pour pouvoir guérir de ces maladies. Elle a illustré les 1ers succès obtenus en thérapie génique avec l’exemple des bébés bulle et des témoignages marquants d’une famille touchée par l’amyotrophie spinale.

Elle a aussi présenté les différents métiers de la recherche et les études pour y accéder, expliqué sa propre formation et le sujet de sa thèse. Après un BAC scientifique, Mme Idoux a effectué une licence de biologie puis un Master de Biologie intégrative et Physiologie à l’Université Lyon1. Puis elle a intégré une équipe de recherche de l’Institut NeuroMyoGène, au sein de la faculté de médecine et de Pharmacie Rockefeller de Lyon, travaillant sur la myopathie de Bethlem, afin d’y effectuer son doctorat.  Elle a présenté son travail de chercheuse, au quotidien, et les essais pré-cliniques qu’elle réalise sur cette maladie en utilisant le modèle animal du poisson zèbre.

Son intervention s’est réalisée dans le cadre de l’opération « Mille chercheurs dans les écoles » coorganisée par l’AFM Téléthon et L’Association des professeurs de SVT. 

afficheEmilieWeiss

Le 16 octobre dernier, Samuel Paty était assassiné à Conflans-Sainte-Honorine pour avoir montré des caricatures et fait un cours sur la liberté d’expression. Dans le pays de Voltaire et des Lumières, cet assassinat n’a pu que bouleverser.

Certains élèves ont souhaité rendre hommage à Samuel Paty et, à travers lui, ils ont souhaité réaffirmer leur attachement viscéral à la LIBERTE, sous toutes ses formes. Nous les remercions vivement de leur engagement qui ne peut que redonner un peu d’espoir en cette période pour le moins troublée.

 

La Liberté dExpression 1

« Alors qu’un professeur a été assassiné pour avoir enseigné la liberté d’expression à ses élèves ; 
Alors qu’aujourd’hui, certains sont menacés de mort sur les réseaux sociaux parce qu’ils exposent leur opinion ; 
Alors que durant ces dernières années, des hommes et des femmes ont été assassinés en raison de leurs origines ou de leurs opinions ; 
Alors que des journalistes et des dessinateurs ont été tués pour qu’ils cessent à tout jamais d’écrire et de dessiner librement, 
C’est la LIBERTE D’EXPRESSION qui est attaquée.

La Liberté dExpression 2
Dessin de Killian D., élève de terminale 4

 

[Celle-là même qui, depuis la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789] est considérée comme essentielle, au point qu’elle est souvent présentée comme la condition de toutes les autres : celle sans laquelle les autres ne peuvent être conquises.
La liberté d’expression est l’essence même de la démocratie, elle a par conséquent un caractère absolu : toute personne [jouit de la] liberté d'opinion et de croyance et elle ne doit pas être inquiétée [pour l’avoir exercée]. 
Cependant, au-delà de cette liberté de penser qui reste intérieure, toute personne a aussi le droit de l'extérioriser. Le caractère absolu de cette liberté peut ainsi s'avérer dangereux, c'est pourquoi il convient de s'interroger sur l'existence des limites à ce principe. 
Nous avons le droit d’exprimer nos opinions et de critiquer celles des autres, tant que cela ne dépasse pas les limites fixées par la loi. 

La Liberté dExpression 3
Dessin de Emma A. élève de 1ère HIDA spé

 

C’est une véritable opportunité de pouvoir échanger même lorsque nos idées ne se rejoignent pas : se parler, s’écouter, défendre son point de vue et comprendre qu’il est impossible d’être toujours d’accord les uns avec les autres, est quelque chose de très enrichissant qu’il est nécessaire d’intérioriser afin d’avoir la capacité de prendre en compte les opinions de l’autre ou bien de les rejeter mais non de manière violente.
Ainsi, il est important de se questionner sur cette notion de « liberté d’expression » trop souvent considérée comme acquise dans notre pays, et de s’interroger concrètement sur cette liberté. 
[Ces] libertés nous sont tellement naturelles qu’il nous arrive d’oublier le privilège et le confort qu’elles constituent pour chacun d’entre nous. En effet, il ne faut pas oublier que cette liberté n’est pas donnée à tout le monde (comme nous le prouvent les dictatures qui n’hésitent pas à appliquer la censure) et qu’il n’appartient donc qu’à nous de nous emparer de cette chance et de bien en tirer profit.
Pour tous nos ancêtres qui se sont battus pour nous procurer ces libertés, il ne faut rien céder à ces idéologies mortifères et il ne faut pas laisser place à la terreur ou à la remise en cause de ces libertés. […]

[Mais aussi pour Samuel Paty qui pensait que] l’Ecole [reste le meilleur vecteur de transmission de] cette liberté, [qui pensait que l’Ecole est là pour] transmettre le savoir et […] développer l’esprit critique […]. »
Liselotte R, élève de 1ère HIDA spé

La Liberté dExpression 4
Dessin de Manon P. élève de 2nde 10

Et voici un poème d’Eva G., élève de 2nde 10

Laïcité

Laïcité. 
C’est être libre de penser,

C’est dialoguer, échanger

Ne pas blesser ni être blessé.

Laïcité

C’est vivre ensemble en harmonie,

C’est m’accepter telle que je suis,

Savoir stopper l’hypocrisie.

Laïcité

C’est accepter les choix des autres,

C’est aussi tolérer leurs fautes,

Pourvoir garder la tête haute.

Laïcité

C’est respecter d’autres opinions,

C’est écouter sa religion

Sans en faire une obsession.

Laïcité

C’est avancer main dans la main

C’est être maître de son destin,

Imaginer nos lendemains.

 

La Liberté dExpression 5

Nous ne pouvons publier tous les témoignages. Les autres seront présentés au lycée sans tarder.

affiche retrait des diplomes

 

attention  A l'attention des étudiants de DCG attention

Des épreuves étant toujours en cours, les diplômes ne sont pas encore édités. 

Un message d'information complémentaire sera publié prochainement.

Article Clermont 2020 1

Les 6 et 7 février 2020, les élèves de l’option cinéma-audiovisuel du lycée ont participé au festival du court-métrage de Clermont-Ferrand. Pionnier dans la création, le court-métrage joue un rôle d’avant-garde et d’expérimentation. Il permet à de nouvelles esthétiques, à de nouveaux cinéastes et acteurs d’être révélés. Ce festival fait ainsi la part belle à l’originalité et à la créativité.

Article Clermont 2020 2  Article Clermont 2020 3

Les élèves ont choisi des programmes variés en allant d’une salle de projection à l’autre. Ils ont pu découvrir des courts-métrages internationaux mais aussi  des films d’animation, des documentaires, des comédies et  des films de genre. Tous rendaient compte des réalités contemporaines. Ils ont pu aussi voir les travaux de fin d’études des meilleures écoles du monde de cinéma.

Dans l’ambiance chaleureuse de ce festival, élèves et enseignants, tous animés par l’enthousiasme de la découverte, ont pu échanger  au sujet des films. Resteront des plans, des mots, des atmosphères, des couleurs, de quoi donner envie à nos apprentis-cinéastes d’écrire et de prendre la caméra.

Copyright © 2020 honoredurfe - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public